Au moins y pleut pas!

Au moins y pleut pas!

Dernière journée sur la pointe nord. Encore beaucoup de vent, des fois de face, des fois de dos, il tourbillonne dans les vallées, nous pousse dangereusement de côté dans le descente. Le vent fait parti de la Gaspésie comme l’odeur de la mer et des rosiers sauvages comme les Dixie Lee, comme les anses à ci ou à ça.  Je suis épuisée à la fin de nos journées, je crois sincèrement que les derniers 150km ont été plus difficile que la montée de Roger Pass ou encore celle du lac Louise.  Des pentes trop abruptes nous ont obligée à pousser les vélos, c est dure sur le moral… Rendues à Forillon, un autre team de vélo-campeur nous avoue qu’ils ont pris le bus pour le boutte rough (76$pour les deux) de Ste-Madeleine à Forillon . Je suis fière de l’avoir fait all by myself  mais je n’ai plus la force de suivre notre itinéraire de départ. Revenir par murdocville et les montagnes du parc de la Gaspésie sera trop difficile, nous passerons plutôt par la baie des chaleurs. Environ 200 km de plus mais pas de pente…

Deux jours plus tard, ca devait etre une blague du monsieur du Rona a Gaspé ça pas de pente sur la côté sud, y’en à moins, et des moins mongols mais y’en à en TA pareil. 

Ok, histoire d’une journée typique.

Cadran à 5h30-6h30 (Max!), c’est hyper motivant d’avoir fait 30km avant qu il y ait trop d’auto sur la route ou qu’il fasse trop chand!

Café, déjeuner, ramasse de vaisselle, ramasse de campement (je ne suis pas encore trop réveillée alors molo sur la jasette). Ah oui, vérifier les vélos, pression de pneus, rayons…
Départ du camping, 7h30-8h30, dure de faire mieux!
On roule! Tranquillement les premiers 10km, ensuite on pousse pour 10 autres K, ensuite une pause bouffe ( idéalement dans halte) et on pousse un autre 10-20 si le vent est bon. Déjà 30k sans douleurs ! Il est environ 11h …oui, ça passe vite et quand l’objectif de la journée est 100k et qu’il commence à faire très chaud, ça peut être décourageant. Il faut boire et mange beaucoup, ça prend du temps pour trouver l’eau et s arrêter manger. Ok, un autre 10 K avant le lunch! De retour sur les vélos après dîner, 10k de jambes molles de digestion, 20k de bonheur pur et simple (quand tout va bien), collation, dodo à l’ombre si on a de l’avance ou si c est nécessaire. Il est environ 17h30. Reste 20-30k, on a faim, c’est difficile, aller on fait ce qu on peut!
Arrivée au camping! ( presque toujours 5-10K de plus loin qu’on croyait ( JAMAIS avant)
Monter le campement, faire le souper/ prendre sa douche ( selon le plus urgent!) l’avaler la vaisselle, se préparer au dodo, parler des objectifs du lendemain, rire beaucoup de la journée, se rappeler des bons moments, être tellement contente d être la par nos propres moyens!
Repartir encore et encore!

Demain, objectif Carleton, 110K. 

4 réflexions sur “Au moins y pleut pas!

  1. Moi qui viens tout de faire un tour de la Gaspésie,je connais bien l’horreur de la Madeleine… Bravo les filles!!! On reconnais la détermination!. Sop, je suis à 3-Pistoles les samedis,dimanches,lundis et mardis. Donc Bienvenues à vous. Sinon le terrain est assez grand pour camper si je ne suis pas là. Mille bises.

      • Hummm!!! Probablement trop tard…. Mais 418 851 4671 et toujours dans l’annuaire. Je ne consulte malheureusement pas ton site tous les jours… Mes mails Oui par contre. xxxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :