Le retour, le début de tout…

Trois rivières, dernier matin.

Je me réveille dans un lit blanc, propre et chaud. Les yeux bouffis par les allergies. Je suis entrée dans la chambre hier accueillie par un Pouiche de tue-odeurs. Tit-machine de pouiches réguliers, ça regarde mal. Le pouiche-pouiche ça nettoie pas, mon corps réagit, pas grave ce soir je serai chez moi, aller hop debout ma grande!

120km vers la maison, dernière étape. Je suis nerveuse, même ce matin, même hier matin, je n’aime pas la nervosité, la fébrilité, l’inconnu. J’aime la routine. La mienne se termine aujourd’hui. 8 semaines de vélo, de camping et de bouffe-parce-qu’il-faut-bien-manger. 8 semaines de vacances, de rencontres, d’ouverture et de découvertes. 8 semaines, de routines avec moi, d’écoute, de respect, d’indulgence pour mon corps. Oui, je reviens changé. Incarnée un peu plus, moins en deuxième plan peut-être, plus là pour moi. J’aimerais être avec moi ce que je suis pour les autres, ça s’apprend y parait, j’étais à l’école un peu cet été.

Je m’invente une chanson pour rire: Yeux bouffis, sent’l’pourrie, tit-oeil, gros-oeil…cogne cogne la caboche! Eau froide, ca aide! Brrrrr.

Eau-bouillante, café en poudre, gruau, routine… Préparer le vélo, inspection des rayons, gonflage de pneus, routine…Mettre les saccoches, le casque, le compteur a zéro, dernière fois pour tout. Y’a de la brume, je suis sur la 138 au bord du fleuve, la route que je faisais en moto seule quand je me sauvais un après-midi sans rien dire à personne. Je prends les églises en photo, ça m’a manqué les églises. Dans le ROC, y’en a pas. Je connais les villages que je traverse, je me sens chez moi, mais je suis fatiguée. 120km, ça me parait peu en comparaison de 5000km, mais c’est beaucoup, ça m’aide a réaliser tout ma force! Québec-Mtl en deux jours avec 80 lbs, c’est pas rien que je me répète pour y croire.

Champlain, Ste-Anne de la Pérade, Deschambault-Grondines, Cap-Santé, Neuville, St-Augustin, Vanier…Boulevard Hamel « On a les plus belles boules en villes!» AH! Vanier, comment l’oublier! Faut vivre avec, mais honnêtement, entre vous et moi, ça pas d’allure!

Piste cyclable, juste après le Broue-Bouffe-serveuses-super-sexies (Vive l’égalité entre les hommes et les femmes…Ok, je garde ça pour un autre blogue…), Chez nous!

On me text, t’es où? Tout près. J’arrête, j’ai les jambes molles. Oui J’AI PEUR! Je l’avoue, j’ai toujours peur dans la vie, que je sois à Québec ou n’importe où. Cet été, j’ai fait faire un tour à mes peurs pour voir ailleurs si elles y étaient. J’en ai perdu en chemin, j’en ai moins et je vais continuer d’avancer pour pas qu’elles me rattrapent!

Les amis sont là, Pat prend des photos, Eric fait le drôle, Isa s’occupe que je sois correct, France veille sur tout, Stephanie est là avec un bébé neuf, Alexandre, Francois le magnifique papa, Gino si droit, Dominic et André si près! et tout ceux que j’aime et qui ne sont pas là, Maman, papa, Marie, Julie, Martin, Élie, Antoine, Jusitne, Florence…

Je vous aime!

3 réflexions sur “Le retour, le début de tout…

  1. Bon retour chez-vous et bon repos.
    Félicitations! Mission accomplie. Did that, done that, check…
    Bravo!!!!!!
    Marie xx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :